Emailing

L’équipe SGPI se renforce pour mieux répondre à vos besoins !

Afin de renforcer l’équipe et assurer l’assistance de nos clients pour les modules collecte et facturation, SGPI a accueilli au sein de son équipe Manon Camar début Juillet. Elle nous parle de son parcours et de ses premières impressions après plus de 2 mois parmi nous.

> Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Après l’obtention de mon baccalauréat, je me suis tout d’abord orientée vers une licence d’anglais puis j’ai décidé de suivre une formation à l’ENI (Ecole d’Informatique) de Nantes. J’ai ensuite intégré une entreprise de Centre de Service. Cette expérience de 3 ans m’a permis de découvrir pleins d’aspects différents du domaine informatique. J’ai pu monter en compétence sur du développement informatique mais également sur des fonctions de support utilisateurs (sécurité urbaine, éditique courriel, maintenance avec le traitement pour l’import et l’export de données).

Afin de revenir en Bretagne, dans la région rennaise, j’ai recherché du travail parmi les différents éditeurs de logiciels de la région. C’est suite à une candidature spontanée que j’ai pu intégrer SGPI.

> Comment s’est passée ton intégration ?

Mon intégration s’est bien passée, même si arriver en période de vacances ce n’est pas toujours évident, car pas toujours représentatif de l’organisation à l’année. L’équipe m’a très bien accueillie, en m’expliquant le fonctionnement de l’entreprise, du domaine agricole-agroalimentaire, mon rôle, les clients et les acteurs. La filière lait est un nouveau domaine pour moi, mais avec un peu de temps et les outils adéquates c’est devenu plus clair. Je trouve ce secteur très intéressant, de plus cela me permet de changer par rapport à mes anciennes expériences.

Concernant les technologies, j’avais déjà eu l’occasion de travailler avec certaines d’entre elles par le passé. De plus, la suite logicielle créée par l’entreprise et avec laquelle je travaille beaucoup permet une prise en main très facile.

> Quelles sont tes missions et activités ?

Actuellement, je travaille sur le recettage du module supervision de collecte, j’effectue plusieurs tests pour vérifier que l’outil fonctionne bien et correspond aux besoins de nos clients. Pour cela, je réalise notamment des tests en mobilité pour vérifier le comportement du module. Cette première mission me permet d’avoir une vision globale de la partie collecte de la suite logicielle MilkOffice.

Par la suite, je vais intégrer le projet pour un nouveau client. Je participerai à l’analyse et au paramétrage de l’outil, dans l’objectif de l’implémenter à la solution MilkOffice. En effet, cette solution possède beaucoup de possibilités en termes de paramétrages.

Grâce à mes missions antérieures, j’ai pu évoluer dans différents secteurs et découvrir différentes manières de travailler. Du fait de mon expérience, je souhaiterai participer à l’optimisation de l’organisation de SGPI, pour que les missions soient clairement définies et pour comprendre au mieux les demandes de nos clients.

> Après plus d’un mois au sein de SGPI quelles sont tes impressions ?

Je trouve que c’est enrichissant d’apprendre à utiliser de nouveaux outils et de découvrir un nouveau secteur. De plus, le visuel et le paramétrage de l’outil sont très sympas et intuitifs. J’apprécie de travailler sur la partie assistance qui est une nouvelle compétence pour moi. Je vais pouvoir avoir une formation progressive.

Concernant l’équipe, j’ai de très bonnes impressions. En effet, travailler au sein d’une équipe à taille humaine me permet de mieux communiquer, d’échanger facilement de l’information, mais également de mieux connaitre mes collègues.

Vous souhaitez rencontrer nos équipes ? Découvrir les outils sur lesquels ils travaillent et vous accompagnent ?

Découvrez également l’outil sur lequel travaille Manon, pour le suivi en temps réel de vos tournées !

Parce que nous avons à cœur de répondre aux besoins de nos clients, découvrez un retour d’expérience de notre client Terra Lacta

 

Une relation de confiance pour un avenir commun : Un retour d’expérience de Terra Lacta

Terra Lacta est la principale coopérative laitière de Nouvelle Aquitaine. Son activité s’étend sur 18 départements du Grand-Ouest, allant de la Loire-Atlantique jusqu’au Tarn. Avec près de 731 millions de litres de lait collectés par an auprès de ses 1560 adhérents, dans 5 centres de collecte, Terra Lacta est un point d’ancrage de la production laitière pour son territoire. En effet, elle souhaite valoriser le lait de ses éleveurs adhérents avec des produits laitiers 100% français. Allant depuis plusieurs années vers une organisation digitale pour fiabiliser ses données, gagner en performance et préparer l’avenir, Terra Lacta travaille depuis près de 5 ans avec SGPI avec notamment la mise en place de la collecte 4.0.

Jean-Luc GUYONNET, Responsable des Systèmes d’information sur l’ensemble de la fédération Terra Lacta, il travaille dans la coopérative depuis 1981.

Josué MAILLEFER, chef de projet informatique est en charge de l’interfaçages de l’ensemble des outils et des ERP de Terra Lacta. Dans la coopérative depuis 2007, il est l’administrateur de la solution MilkOffice.

Valérie MORAUD, actuellement en charge de la facturation du lait et anciennement chef de projet pour la gestion des producteurs et de la matière.Travaillant depuis 1991 chez Terra Lacta. Elle utilise aujourd’hui plusieurs modules de la suite logicielle MilkOffice.

Ensemble, ils nous expliquent leur collaboration avec SGPI pour la mise en place de MilkOffice dans leur société, avec notamment le passage à la collecte 4.0.

> Comment vous êtes-vous rapproché de SGPI ?

Le rapprochement avec la société SGPI est venu d’un projet beaucoup plus global qui a débuté en 2014 et s’est terminé fin 2018 : la refonte du système d’information de Terra Lacta.

A la recherche d’un futur partenaire, Terra Lacta a débuté un benchmarking de solutions métier. Assistés d’un consultant indépendant, ils ont pu construire une démarche adaptée à la refonte de leur système d’information, mais également une cartographie de leurs processus. Cette cartographie leur a permis de définir une liste non négociable des grandes fonctionnalités métiers, qu’ils souhaiteraient avoir dans leur futur logiciel. A partir de là, la solution MilkOffice est apparue comme étant la solution apportant une réponse à l’ensemble de leurs problématiques métier au travers de ses différents modules.

MilkOffice fut l’une des 1ère grosse brique métier de ce projet, avec tout d’abord la mise en place du module facturation en Août 2014. Par la suite, le déploiement de toute la solution a permis la gestion de la partie amont de la coopérative, avec notamment la mise en place du module collecte en juin 2015. Le projet de mise en place de la collecte 4.0 débuta quant à lui en février 2019.

> Comment s’est passée la mise en place du module collecte 4.0 ?

La mise en place de la collecte 4.0 était un prérequis pour Terra Lacta. Sa mise en place n’a pas rencontré de problèmes particuliers. Néanmoins, ce projet a mis un peu de temps à être organisé, le temps que les équipes se coordonnent dans les différents sites de collecte durant les étapes du projet.

Après quelques années d’utilisation des PDA, Terra Lacta a opté pour des smartphones, remplissant les mêmes fonctions. En complément, ces nouveaux outils facilitent la communication avec les chauffeurs laitiers et leur accès aux formulaires numériques de l’entreprise. Une étape supplémentaire dans la digitalisation de celle-ci.

« La mise en place s’est faite par centre de collecte, car MilkOffice permet de réaliser celle-ci de façon séquentielle. Cela évite de tout faire en même temps. », nous rapporte Josué MAILLEFER. A raison de deux formations et de deux mises en place par semaine, les cinq centres de collecte ont ainsi pu être équipés mi-juillet 2019.

« Les chauffeurs ont tout de suite cerné l’intérêt et la valeur ajoutée apportée par l’outil », nous explique José MAILLEFER, qui fut chargé de la formation des chauffeurs. Il fut décidé de donner un PDA par chauffeur, permettant ainsi d’attribuer une adresse mail à chacun et d’améliorer la communication de Terra Lacta avec eux.

> Retour d’expérience sur l’outil : Qu’est-ce que ça a changé pour vous ?

La mise en place de la collecte 4.0 a permis à Terra Lacta d’améliorer sa communication avec ses chauffeurs, mais a également permis un réel gain de temps et de productivité. Valérie MORAUD nous rapporte : « Nous avons gagné 1h à 1h30 de traitement sur la facturation du lait ».

En tout, 150 personnes utilisent au moins une fonctionnalité de MilkOffice, dont 90 chauffeurs équipés de PDA. La collecte 4.0 a permis de gagner beaucoup de temps. En effet, Josué MAILLEFER nous rapporte que « les chauffeurs sont passés de 2mn pour le chargement d’une tournée de collecte à 2s ».

Terra Lacta utilise le taux de service en temps qu’indicateur pour vérifier que les PDA fonctionnent bien. En suivant cet indicateur, il s’est avéré que ce taux était de 97% et a évolué jusqu’à quasiment 99% de taux de service », nous rapporte Jean-Luc GUYONNET.

En résumé, la collecte 4.0 a permis un gros gain de productivité sur la partie amont de l’activité de Terra Lacta, avec un allègement de toute la partie papier. Sur le terrain, l’impact est plus difficile à mesurer en termes de gain de temps, néanmoins l’outil a nettement simplifié le quotidien des chauffeurs laitier.

> Quels sont les points forts de l’outil selon vous ?

Jean-Luc GUYONNET nous souligne les performances de l’outil, notamment son bon fonctionnement et sa mise en place facile. Il y a eu un réel apport qualitatif au niveau des services aux producteurs avec l’outil technicien, mais également pour le traitement des informations liées à l’environnement du producteur.

L’outil est performant avec un aspect paramétrable, un de ses grand atout, car il apporte une certaine autonomie aux équipes. Intuitif et ergonomique, il a permis de sortir d’un système ou l’informatique était partie prenante de la partie opérationnelle.

> Pour vous, quels sont les 3 mots que vous utiliseriez pour qualifier votre relation avec SGPI ?

 

  • Sérénité : « Une relation qui est sereine, nous n’avons jamais été dans une relation conflictuelle », se remémore Jean-Luc GUYONNET
  • Respect : « Nous travaillons ensemble, avec une relation qui ressemble à un partenariat » souligne Josué MAILLEFER.
  • Avenir : Terra Lacta souhaite aujourd’hui renforcer sa relation avec SGPI et souhaite même tester de futures solutions.

En résumé, une relation de confiance pour un avenir commun.

Si vous souhaitez découvrir Terra Lacta, n’hésitez pas à visiter leur site internet : www.terralacta.com
Découvrez également l’outil de Traçabilité de la Collecte 4.0, n’hésitez pas à consulter notre vidéo de présentation.

Découvrez notre dernier module supervision de collecte, un véritable outil de suivi et de communication en temps réel pour vos responsables de collecte !

 

Notre solution de collecte se développe, découvrez les fonctionnalités de notre nouveau module !

Afin de toujours répondre au mieux aux demandes de nos clients et suivre l’évolution du marché, SGPI a développé l’Outil Supervision Collecte. A l’origine, SGPI propose mobile collecte, un outil permettant un meilleur suivi de collecte à travers ses deux fonctionnalités :

  • Outil de guidage permet au chauffeur d’utiliser un GPS pour aller d’un point A à un point B,
  • Outil de saisie suit la saisie des volumes de collecte et de dépôts effectuée par le chauffeur.

Mobile collecte fonctionne en déconnecté, c’est-à-dire que, même en étant hors connexion, les informations peuvent être saisies au fur et à mesure de la tournée. Il n’y a pas saisie en temps réel, ces données sont restituées à la fin de la collecte.

SGPI a souhaité développer un outil permettant d’aller plus loin dans le suivi des activités de collecte. Ce module complémentaire, Outil Supervision Collecte, permet le suivi des activités du chauffeur lors de sa tournée, en temps réel.

> Quelles sont les fonctionnalités du Module Outil Supervision Collecte ?

Un suivi personnalisé pour suivre chaque chauffeur : Grâce à notre système de cartographie, il vous sera possible de localiser et positionner vos camions de collecte en temps réel durant leurs tournées. De plus, vous pourrez accéder aux détails de chaque tournée en cliquant et zoomant sur un camion en particulier.

Un suivi des activités pour :

  • • Connaitre sa localisation en temps réel,
  • • Visualiser la liste des points de collectes et de dépôts prévus au cours de la tournée,
  • • Remonter au siège des informations renseignées par le chauffeur,
  • • Suivre le déroulé de la collecte : les volumes collectés, les points de collectes et au moment du dépotage,
  • • Indiquer les zones de circulation interdites aux camions sur la cartographie et alerter le chauffeur ainsi que le responsable par des notifications si leurs limites sont franchies.

Un contact constant entre le chauffeur et le responsable de collecte qui permet :

  • • Au responsable de collecte d’envoyer des alertes et/ou des notifications aux chauffeurs,
  • • Au responsable de collecte de rédiger des messages pour informer les chauffeurs des conditions de circulation, …
  • • D’alerter le chauffeur lorsqu’il ne doit pas se rendre sur un lieu de collecte, suite à des problèmes constatés par le responsable de collecte.

En bref, un véritable outil de suivi et de communication en temps réel pour vos responsables de collecte !

Découvrez également un retour d’expérience sur la mise en place de la Collecte 4.0 chez notre client Terra Lacta !

 

Le Module Outil Technicien se réinvente pour mieux répondre à vos besoins !

Comment avons-nous construit le Module Outil Technicien ?

Afin de répondre le plus fidèlement possible à vos besoins, l’outil technicien a été construit en coopération avec certains de nos clients (Groupe privé, coopérative). Des ateliers furent organisés avec eux, nous permettant de réaliser un recueil de leurs problématiques métier. A travers cette démarche, plusieurs besoins furent identifiés :

  • Permettre au technicien d’avoir les informations et les outils nécessaires à sa visite terrain ;
    - Centraliser et consolider des informations de sources multiples ;
    - Permettre la remontée et le partage d’informations ;
    - Permettre le suivi des actions et des visites terrain des techniciens ;
    - Gagner du temps (en évitant, entre autres, la ressaisie d’informations) ;
    - Permettre l’importation et l’exportation de données.

A travers ses différentes fonctionnalités, le module Outil Technicien répond à ces besoins en permettant d’une part le suivi managérial des techniciens et d’autre part, l’accès à l’ensemble des informations nécessaires aux activités de celui-ci sur le terrain.

Quelles sont les fonctionnalités du Module Outil Technicien ?

Un accès personnalisé pour disposer de données à jour : un système d’identification permet à l’acteur identifié, un accès aux informations lui étant dédiées. A la première identification, une synchronisation totale est faite pour disposer de données à jour issues de MilkOffice, des synchronisations partielles ou totales peuvent être demandées par le technicien par la suite.

Un suivi des activités du technicien qui :
- Permet d’avoir une vision globale sur toutes ses activités (passées, présentes et futures) ;
- Présente la liste des producteurs et les actions à mener chez chacun d’entre eux ;
- Permet une remontée des informations renseignées par le technicien au siège ;
- Référence les démarches faites par les producteurs telles que les audits qualités (date, résultats, nom de l’auditeur, etc...)

Une interface permettant l’accès à l’ensemble des informations sur les producteurs, lors de la sélection d‘un producteur, le technicien dispose :
- Des coordonnées du producteur ;
- De données relatives à la production (suivi des volumes produits, contrats, mouvements effectués, quantité livrée, résultats d’analyse, prévisions) ;
- De données sur la paie du lait (historique, prévisions) ;
- De données sur les tanks.

En bref, un véritable outil de suivi de vos producteurs pour vos techniciens !

Si vous êtes intéressé par notre outil technicien et souhaitez une démo, n’hésitez pas à nous contacter.

Découvrez également la présentation de notre module portail, l’outil qui vous rapproche de vos producteurs !

 

Le portail qui vous rapproche de vos producteurs !

Véritable plate-forme d’échange d’informations entre la laiterie et ses producteurs, le module Portail est un outil complet et paramétrable. Il met à disposition de vos adhérents les informations administratives, réglementaires et financières les concernant.

Facilitant les échanges d’informations avec vos producteurs, il est accessible aussi bien sur PC que sur Smartphone. Coordonnées de leurs exploitations, données de contractualisation, de facturation ou encore données sur la collecte du lait (historique des températures et des volumes, saisie des volumes…), grâce à son tableau de bord dynamique, notre portail permettra à vos producteurs d’accéder facilement et quasiment en temps réel à l’ensemble de ces informations. En bref, un outil complet et ergonomique !

Afin d’améliorer la communication producteur/laiterie, ce portail vous permettra de générer des enquêtes ciblées et de les envoyer aux producteurs directement.
Notre portail présente également de nombreux avantages pour vos producteurs :
- Des échanges facilités avec la laiterie (notamment pour signaler un désaccord sur une donnée enregistrée)
- La dématérialisation : possibilité de consulter, importer et exporter des documents générés à partir des informations présentes sur le portail
- Le partage d’informations ciblées (actualités, promotions, invitations aux évènements…) selon le producteur et le type d’exploitation
- La possibilité d’accéder et de faire vivre le forum interproducteurs

Vous souhaitez vous rapprocher de vos producteurs et améliorer vos échanges avec eux ?

Si vous êtes intéressé par notre portail et souhaitez une démo, n’hésitez pas à nous contacter.

Découvrez également la présentation de notre module outil technicien, un véritable outil de suivi de vos producteurs pour vos techniciens !

 

Vers une sécurité alimentaire de bout en bout !

Aujourd’hui, la sécurité alimentaire (ou Food Defense en anglais) est au cœur des attentions. Les consommateurs sont de plus en plus vigilants et un accident peut avoir des conséquences désastreuses. Une bonne maîtrise de la production est donc indispensable et l’ensemble de la filière est concerné, du pré à l’assiette.

À la suite d’entretiens avec différents clients, nous nous sommes rendu compte que les laiteries avaient peu d’outils pour assurer la traçabilité au moment de la collecte du lait. Les opérations sont effectuées à l’extérieur, en dehors du champ de maitrise de la laiterie. Or l’enjeu est important car au cours de cette étape, le collecteur de lait devient responsable du produit.

En collaboration avec EURO-PROCESS et les établissements CHARRIAU, nous avons mis au point un outil de traçabilité basé sur la technologie des objets connectés. Le boitier situé sur le camion relève en temps réel, chaque opération menée par le collecteur de lait : l’arrivée et le départ du camion chez le producteur, l’ouverture et la fermeture du coffre ou encore le démarrage et l’arrêt du pompage… Toutes ces opérations sont enregistrées puis transmises à l’administrateur de la collecte dans l’entreprise.

Découvrez donc en vidéo le fonctionnement de la traçabilité de la collecte 4.0 :

Cet outil innovant permet aussi un meilleur suivi de la tournée du camion au cours de la collecte. Les données récupérées sont les suivantes :

  • Les durées des différentes phases de la collecte (arrivé/départ du point collecte, ouverture/ fermeture du coffre, démarrage/arrêt du pompage…),
  • La géolocalisation du camion tout au long de la collecte,
  • Les relevés de données matière tels que la température du lait ou le volume collecté.

Ces informations s’inscrivent dans une démarche de traçabilité, de management des équipes et d’amélioration de la sécurité alimentaire.

La Traçabilité de la collecte 4.0 est le fruit d’un partenariat avec l’entreprise EURO-PROCESS (fabricant de composants électroniques) et les établissements CHARRIAU (constructeur de tank à lait). La mise en commun de nos compétences complémentaires nous a permis de mener à bien ce projet.

Si vous êtes intéressé par la traçabilité de la collecte 4.0, n’hésitez pas à nous contacter.

Retrouvez l’interview de Max Bertrand et Christophe Le Gouestre de la société EURO-PROCESS, avec qui nous avons travaillé pour mettre au point cet outil.

 

Un partenariat de confiance : Euro-Process témoigne

Euro-Process, l’entreprise branchée sur Courant Innovant .

Euro-Process est une entreprise bretonne du groupe Vitalac, fabricant d’équipements électroniques.
Présents dans des secteurs très divers comme les télécommunications, le maritime ou encore le médical, Euro-Process travaille depuis 4 ans avec SGPI sur la mise en place d’outils connectés pour la collecte du lait.

Christophe Le GOUESTRE, actuel directeur d’Euro-Process, a toujours travaillé dans le monde des composants électroniques sans lien particulier avec le milieu agricole.
Max BERTRAND, ancien directeur de la société, a travaillé pendant 20 ans dans l’industrie laitière, en tant que cadre et dirigeant d’usine. Il s’est par la suite lancé dans le conseil aux entreprises et a eu l’opportunité de travailler chez Euro-Process.

Ensemble, ils nous expliquent leurs collaborations avec SGPI et la mise en place de la collecte 4.0.

Comment Euro-Process et SGPI se sont rapprochées ?

Christophe Le Gouestre, l’actuel directeur d’Euro-Process, nous explique que « depuis 4-5 ans nous avons décidé d’initialiser une politique de diversification en apportant de la valeur ajoutée à notre métier historique qui est la production d’équipements électroniques. Nous nous sommes lancés dans la réflexion de sujets innovants et celui qui nous est venu assez rapidement sur la table grâce à Max Bertrand, est la problématique de la collecte du lait ». Pour mener à bien ce projet sur un nouveau marché, l’entreprise avait besoin de partenaires. « Nous avons trouvés en SGPI et Charriau, les partenaires dont nous avions besoin pour donner un sens technique à un usage que Max avait défini » nous explique Christophe Le Gouestre.

« Pour ma part, Il y avait déjà une collaboration humaine avec SGPI » nous raconte Max Bertrand. « Au cours de mon activité de conseil, on échangeait souvent car on avait les mêmes clients. Lorsque nous sommes allés voir SGPI pour parler de notre projet, ils ont tout de suite compris l’intérêt pour leur suite Milk Office ».

C’est en effet une « collaboration gagnant-gagnant » comme nous l’explique Christophe Le Gouestre. « Pour nous ça permet d’intégrer une solution logicielle existante, déjà en place et bien représentée. Coté SGPI nous apportons une innovation, qui va permettre de différencier encore plus le produit par rapport à ce qu’il proposait déjà. En plus, l’intérêt pour les trois entreprises, avec Charriau, au-delà de la suite logicielle c’est de proposer une architecture électronique qui est évolutive et peut servir à d’autres usages ».

Pourquoi la Traçabilité de la Collecte 4.0 ?

Au cours de cette collaboration plusieurs outils ont été mis en place pour enrichir l’offre SGPI. Le dernier en date est un outil de traçabilité de la collecte qui s’inscrit dans le cadre de la food defense. « Normalement les laitiers ont des phases précises qu’ils doivent enchaîner de manière régulière : arrêter le camion, ouvrir le coffre, dérouler le tuyau, démarrer la pompe… A chaque étape nous avons mis un capteur et chaque capteur relève le temps, le lieu et la date. L’objectif est d’être capable de dire si la citerne a été ouverte à telle endroit, à telle heure et pendant combien de temps. » nous explique Max Bertrand.

Comme nous le rappelle Christophe Le Gouestre, cet outil s’inscrit dans une démarche de connexion plus globale avec le tank. « Nous avons créé, une colonne vertébrale avec des capteurs sur le camion, mais maintenant nous proposons d’ajouter des fonctionnalités pour le tank à lait en le rendant communiquant. ».

Comment qualifient-ils la relation Euro-Process – SGPI ?

La collaboration entre Euro-Process et SGPI est basée sur 3 valeurs clés :

  • La confiance : Comme Christophe Le Gouestre nous le raconte « Après plusieurs échanges avec l’équipe SGPI, et avec l’équipe dirigeante d’Adventiel, nous avons compris qu’il y avait une réelle volonté de travailler ensemble et en vrai confiance ».
  • La compétence : « Chacun à son domaine d’expertise », analyse Christophe Le Gouestre. « Mais nous sommes interconnectés pour arriver à une solution qui ne peut être que commune ».
  • L’écoute : « On a trouvé chez SGPI une écoute » se remémore Max Bertrand. « Au départ nous avions notre produit et la crainte de se faire copier. Après avoir rencontré la direction et toute l’équipe, nous avons eu une discussion pragmatique pour savoir qu’elle serait la meilleure solution pour tout le monde ».

Max Bertrand et Christophe Le Gouestre ont également souligné le côté « humain » de cette collaboration et la chance d’avoir tous ces acteurs sur le même territoire pour pouvoir se rencontrer.

Si vous souhaitez découvrir Euro-Process, n’hésitez pas à visiter leur site internet.

Si vous souhaitez participer à ce projet, n’hésitez pas à nous contacter.

Si vous souhaitez découvrir l’outil de Traçabilité de la Collecte 4.0, n’hésitez pas à consulter notre article de présentation.