Actualités

Data Store MilkOffice

Pourquoi SGPI a développé ce nouveau module ?

Les données sont au cœur des processus métiers, il est important pour vous de pouvoir les exploiter. Cependant, la Base de données de l’application MilkOffice dispose d’une intelligence propre, la rendant non utilisable par les utilisateurs de l’application.

Suite à la demande croissante des utilisateurs de la suite logicielle MilkOffice, les équipes SGPI ont développé, en mars dernier, un tout nouveau module : le Data Store.

Pour qui, pour quoi ?

Ce module, s’adresse à tous nos clients, utilisateurs de la suite logicielle MilkOffice, souhaitant exporter certaines données afin de les exploiter sous forme, par exemple, de BI (Business Intelligence ou Informatique décisionnelle) afin de les valoriser.

Comment cela fonctionne ?

Grâce à Data Store, nous fournissons un plugin à ajouter à votre suite logicielle pour avoir accès à une deuxième base de données. C’est à partir de cette deuxième base de données qu’il sera possible d’exporter les données et de les intégrer dans différents outils de BI.

L’accès à 40 tables sont déjà présentes dans le Data Store et cela représente notamment les catégories de données suivantes :

- Producteurs
- Collecte
- Facturation
- Capital Social
- Contractualisation

Deux possibilités existent quant à l’export des données :

- Sur une période définie
- Sur la base des mises à jour depuis le dernier export

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Data Store ou si vous avez besoin d’un développement spécifique pour exploiter vos données MilkOffice, nos équipes se feront un plaisir de vous répondre.

Contactez-nous

 

Généralisation de la facturation électronique : qu’est-ce que cela signifie ?

La facturation électronique entre entreprises

La facturation électronique, également appelée e-invoicing, est généralisée pour les entreprises depuis le décret n° 2022-1299 du 7 octobre 2022. Ce dernier fixe les modalités d’application concernant les factures électroniques (émission, transmission et réception), les données de facturation et les données de paiement.

Quelles sont les principales exigences qu’il faut retenir ?

- L’obligation de transmettre les factures au format électronique
- La télétransmission des données supplémentaires (e-reporting)
- L’obligation de passer par le Portail Public de Facturation ou par un tiers agréé

Le calendrier de généralisation de la facture électronique

Pour mettre en place cette réforme, le gouvernement a annoncé un calendrier de déploiement de la généralisation de la facturation électronique entre entreprises.
Reporté par le gouvernement, cet amendement s’appliquera finalement en deux temps à partir de 2026, au lieu de 2024.

Effectivement, les échéances des obligations sont divisées en fonction de deux catégories d’entreprises :
- Les grandes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire devront s’y soumettre à partir du 1er septembre 2026
- Les petites et moyennes entreprises ainsi que les microentreprises seront concernées à partir de 1er septembre 2027

Par quelle date votre entreprise est concernée ?
Pour rappel, la taille d’une entreprise est catégorisée en fonction de plusieurs critères : son effectif, son chiffre d’affaires ou le total de son bilan annuel.

Ainsi, nous distinguons quatre tailles d’entreprises :
- Les microentreprises : Effectif inférieur à 10 personnes et CA ou total du bilan annuel inférieur à 2 millions d’euros
- Les PME : Effectif inférieur à 250 personnes, CA inférieur à 50 millions d’euros ou total du bilan annuel inférieur à 43 millions d’euros
- Les ETI : Effectif inférieur à 5 000 personnes, CA inférieur à 1,5 milliards d’euros ou total du bilan annuel inférieur à 2 milliards d’euros
- Les grandes entreprises : entreprises ne correspondant pas aux trois précédentes catégories

Quelles sont les différentes alternatives de connexion au Portail Public de Facturation (PPF) ?

Comme mentionné précédemment, il existe des obligations concernant la plateforme à utiliser pour les démarches de facturation électronique.

Deux possibilités sont envisageables :
- Passer par le Portail Public de Facturation
- Passer par un tiers agréé

La facturation électronique et MilkOffice (SGPI)

Comme évoqué précédemment, il vous faudra déposer votre facture électronique sur le PPF ou sur une Plateforme de de Dématérialisation Partenaire (PDP).
Pour retrouver votre facture électronique, aucun changement dans le fonctionnement actuel n’est à noter. Votre facture électronique sera réalisée en production par MilkOffice et transmise à votre Système d’Information (SI) comptable. Vous pourrez donc toujours l’y retrouver en vue de la déposer sur le portail choisi.